Femme, ma mère

Maman, Aucune prison n’est jamais aussi forte Pour m’empêcher de t’aimer. Aucun souvenir plus amer pour effacer tes traces sur mon coeur. Tes yeux limpides, toujours radieux, Me couvrent de millions d’éclats. Et l’univers secret de mon existence s’illumine aux étincelles de tes sourires.  Je suis ton ombre et tu es mon paradis; une demeure … Lire la suite Femme, ma mère

Seule 

A porter la plaie incurable du monde Ce vide qui n’est jamais comblé Parce qu’il est le grand vide de ceux qui meurent de faim , de ceux que la guerre à déshumanisés , de ceux que nous ne connaissons pas. A parler plus fort que les bombes atomiques , plus haut que les déserteurs. … Lire la suite Seule